FR
 
STARTPAGE Blogs
 
 
5 caractéristiques des Top Employers 2015 (Français)
published by , on 25/02/2015

Par Sarah HAFIZ

L’équipe de Parlons RH était conviée à l’Hôtel Intercontinental avenue Marceau à Paris pour assister à l’édition 2015 des Top Employers. 58 entreprises ont été certifiées pour leurs pratiques RH en France et à l’international au cours d’un processus d’évaluation rigoureux. Parmi les lauréats, le groupe Saint-Gobain élu pour la 3e fois Top Employers, ING Direct ou encore le groupe BNP Paribas. Présentation des 5 caractéristiques d’un « Top Employer » 2015.

Des programmes de leadership à tous les niveaux de l’entreprise

Longtemps associée au charisme, la notion de leadership subit une réelle évolution et se définit selon Benoit Montet, directeur France Top Employer, comme « la capacité à avoir une vision et à innover ». Ainsi, les 58 entreprises certifiées ont mis en place des critères d’évaluation afin d’ouvrir le leadership aux postes techniques comme en témoigne Régis Blugeon, DRH France du Groupe Saint-Gobain « A tous les niveaux, nous leur offrons des responsabilités, ainsi que de vraies opportunités d’évolution interne ». Pour autant, la France reste en retard en comparaison de ses voisins européens. En effet, Top Employers Institute révèle que 67 % des entreprises françaises certifiées développent un programme de leadership à tous les niveaux de l’entreprise contre presque 80 % dans le reste de l’Europe.

La gestion des talents dans le giron des directions générales

Les Top Employers 2015 se caractérisent par un réinvestissement des processus de recrutement par les directions générales. Ces dernières se mobilisent également dans la gestion des carrières et la planification des effectifs. Parmi les chiffres dévoilés par Top Employer Institute, 72 % des entreprises certifiées déclarent s’impliquer dans « la définition des compétences, attentes et postes clés ». Une tendance qui correspond aux préoccupations majeures des lauréats de l’année, engagés dans la mise en œuvre d’une informatisation générale de l’ensemble des processus RH tels que la GPEC.

Des formations qui bougent et s’externalisent

Conférences, congrès, association professionnelle, la formation s’effectue de plus en plus à l’extérieur de l’entreprise et ne se limite plus à la traditionnelle salle de formation. Véritable changement de cap pour les Top Employers 2015 qui déploient, de surcroît, une ingénierie pédagogique innovante intégrant des dispositifs digitaux tels que les company games, le e-learning et le social learning.

Des parcours d’intégration plus forts et plus vastes

Dès la signature du contrat, et bien avant leur arrivée physique dans l’entreprise, l’intégration des nouveaux collaborateurs s’avère déterminante. Le parcours d’intégration s’étend en ne se limitant plus à la période d’essai. Attirer des profils rares est une démarche qui commence en milieu universitaire, en rencontrant les étudiants sur les forums dédiés ou en networkant avec les réseaux des anciens et les écoles concernées. La marque employeur n’est pas un simple outil, mais bien un enjeu de gouvernance stratégique. Au-delà du recrutement de nouveaux profils, il s’agit de donner envie aux nouvelles générations de rejoindre une entreprise, de partager ses valeurs et son histoire.

Des projets de plus en plus collaboratifs

Les Top Employers accélèrent leur engagement dans la mise en œuvre concrète de projets collaboratifs. Citons, à titre d’exemple, les actions RSE dont 85 % sont portées par les salariés contre 65 % pour les dirigeants. Les entreprises innovent en la matière en proposant des démarches pour le moins atypiques. Ainsi Dimension Data France, plateforme de e-learning, laisse le soin aux salariés de choisir les associations à soutenir par l’entreprise. Notons également l’initiative d’ING Direct qui offre la possibilité à tous ses collaborateurs de participer à un projet même si ce dernier ne figure pas dans leurs missions à la base.

Ces pratiques RH convergent en favorisant une proximité RH plus forte et une réconciliation entre fonction RH, instances dirigeantes et collaborateurs de tous niveaux. Pour autant, l’écart demeure important entre la perception des salariés et celle des DRH en matière de gestion des ressources humaines. Ainsi, une étude menée par ADP révèle que moins d’1 salarié sur 3 se dit satisfait du management RH de son entreprise. Si la certification Top Employers est un gage de qualité et d’excellence, elle doit surtout permettre aux DRH d’agir au plus près des attentes et besoins des collaborateurs. À l’évidence, c’est au quotidien que se construit le lien social, véritable moteur de performance impliquant écoute, accompagnement et disponibilité.

(Cet article est paru initialement sur parlonsrh.com)

Post a reaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* Comments are welcome in English, French or Dutch. Only reactions by authors who have stated their full name and e-mail address will be published. No mention of e-mail addresses will be made on the website. We only require them to enable us to contact the writer of the reaction should this prove necessary. HRMblogs.com reserves the right to delete reactions that are not in conformity with the general conditions and code of behaviour of this website.

recent reactions
 
poll

    Should an employer facilitate the practice of the Ramadan at the workplace?

    View Results

    Loading ... Loading ...

 
 
categories
 
archive
 
Disclaimer

Everything posted on this website/blog is the personal opinion of the individual contributor and does not necessarily reflect the view of BizInfo/HRMblogs or its clients, nor the author respective employer or clients.