FR
 
STARTPAGE Blogs
 
 
Plate-formes de social networking ‘business’ & knowledge sharing
published by , on 15/06/2008

Redactie/rédaction/editors HRMblogs.com

Vous les connaissez peut-être : Ecademy, LinkedIn, Naymez, Plaxo en Xing. Et tutti quanti, car ils poussent comme des champignons. Sans oublier naturellement le nôtre : iRamblas (de HRMinfo.net). L’utilisation des social networking & knowledge sharing platforms est principalement, si pas exclusivement, professionnel. Mais il y en a aussi d’autres qui sont surtout voire uniquement utilisés dans la sphère privée. En premier lieu par les jeunes (15 – 25) : Facebook et MySpace principalement dans le monde entier. En Europe, selon ses propres dires, c’est le Belge/Gantois Netlog qui trône en tête. Aux Pays-Bas, Hyves semble le plus populaire. Détail piquant : Netlog a engagé l’ancien CEO de Skynet et Hyves l’ex-patron de Monster Pays-Bas.

LinkedIn, de loin le plus populaire des sites de social networking pour le monde des affaires, compte environ 22 millions d’utilisateurs. Un site de réseau social est un site web qui permet aux utilisateurs d’établir un profil, qu’ils peuvent ensuite coupler aux profils des autres au sein de leur réseau social. La plate-forme sert d’abord à établir des contacts (connecter) des personnes au profil semblable, avec les mêmes intérêts, le même métier etc. Les possibilités sont quasi infinies.

Les plate-formes de Knowledge sharing, telles qu’iRamblas de HRMinfo.net (mais aussi de SalesPlaza.net), sont davantage que des sites de social networking. Elles ont des objectifs différents et offrent d’autres fonctionnalités. Le networking y est possible, quoique en général pas aussi sophistiqué que sur les véritables sites de social networking. Mais c’est en premier lieu un endroit de partage des idées, connaissances et contacts. Et, dans certains cas, de coopération. Le titre d’un récent et excellent livre blanc d’IBM (que les détenteurs de PASSport peuvent télécharger à la rubrique e-bib) résume bien la caractéristique et la finalité de telles plates-formes collaboratives de partage des connaissances : Tapping into collective intelligence. How to leverage the wisdom of the crowd to boost the bottom line. *

En fait, il y a encore une troisième sorte de plates-formes web professionnelles de ce type, les plates-formes d’innovation. Elles sont moins connues mais pas moins importantes pour autant. Au contraire. Nombre de grandes entreprises, dans presque tous les secteurs dont surtout le pharmaceutique et l’ICT, utilisent depuis longtemps déjà, par exemple, InnoCentove.com, NineSigma.com et Yet2.com pour favoriser et faciliter leur innovation au plan scientifique.

Questions

– Quel est l’intérêt de telles plates-formes pour la GRH, quelles possibilités offrent-elles pour la GRH ?
– Comment la GRH peut/doit-elle les utiliser : dans quel contexte, de quelle manière, dans quels buts ?
– Quelle serait la plate-forme idéale, de façon la plus large (donc multifonctionnelle) : quelles en seraient les fonctionnalités essentielles, que doit-elle permettre (et ne pas permettre) ?

La parole est à vous. Ci-dessous, vous pouvez non seulement répondre aux questions mais aussi exprimer vos considérations sur ce phénomène. Les suggestions pour l’amélioration d’iRamblas (de HRMinfo.net) sont aussi bienvenues. Si elles nous paraissent judicieuses et techniquement faisables, nous les intégrerons dans les deux nouvelles initiatives, internationales/en anglais, de BizInfo (knowledge provider & communities creator et éditeur de HRMinfo.net, HRMblogs.com et SalesPlaza.net): www.DirectorsPlaza.eu et www.ProfessionalsPlaza.eu (on line à partir du 15/11/2008).

* Nous ne voulons pas vous priver de la conclusion du rapport IBM (Tapping into collective intelligence ) :

Executive leadership today is looking to business innovation for new avenues of growth. One of the key factors in fostering innovation within an organization is creating a culture and associated infrastructure to support collaboration and knowledge sharing across organizational boundaries. CIOs can take a leadership role in making this happen. Paving the way are new collaborative software components designed to support one-to-many communication patterns as well as many-to-many virtual communities organized around key business topics. To meet business requirements, social software must integrate with existing tools such as corporate directories, messaging software and portals. By building a more community-based collaborative infrastructure for today’s knowledge worker, IT and business leaders will help foster more sharing of knowledge and best practices and will encourage the innovation necessary to gain a competitive edge for tomorrow.

A key factor in fostering innovation is creating a culture and associated
infrastructure to support collaboration across organizational boundaries. CIO’s can take a leadership role in making this happen.

Post a reaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* Comments are welcome in English, French or Dutch. Only reactions by authors who have stated their full name and e-mail address will be published. No mention of e-mail addresses will be made on the website. We only require them to enable us to contact the writer of the reaction should this prove necessary. HRMblogs.com reserves the right to delete reactions that are not in conformity with the general conditions and code of behaviour of this website.

recent reactions
 
poll

    Should an employer facilitate the practice of the Ramadan at the workplace?

    View Results

    Loading ... Loading ...

 
 
categories
 
archive
 
Disclaimer

Everything posted on this website/blog is the personal opinion of the individual contributor and does not necessarily reflect the view of BizInfo/HRMblogs or its clients, nor the author respective employer or clients.