FR
 
STARTPAGE Blogs
 
 
La passion des cases
published by , on 02/02/2008

La génération M arrive. Selon Fons Van Dyck, spécialiste de la communication (et blogeur sur e.a. HRMblogs.com), cette nouvelle génération entre doucement sur le marché du travail. M signifie entre autres multimédia, multitâche et millénaire. Les ‘M’ sont nés après la chute du mur de Berlin, ils ne connaissent le terme « crise économique » que par les livres d’histoire et baignent dans le luxe technologique. Ils ont souvent leur page personnelle sur Facebook bien avant leur carte d’identité. Ils sont, poursuit Van Dyck, totalement émancipés et maîtrisent tous les rouages du networking, mais également extrêmement exigeants. Et alors ? En ce moment trois générations se côtoient dans les bureaux : les babyboomers idéalistes, la génération X plutôt cynique et la génération Y plus égocentrique. C’est un vrai défi car chaque génération a sa propre façon de travailler, ses idées et ses idéaux. Cette cohabitation amène déjà son lot de problèmes, mais désormais il faudra également tenir compte des ‘M’.

Je ne suis pas partisane des sociologues qui enferment les gens dans des petites cases. Catégorie « unetelle », génération « quelque chose »… qu’est-ce que ça signifie ? J’appartiens à la génération X, celle qui voit tout en noir et est fataliste. Le suis-je ? Je vous dirai simplement « non », au lieu d’utiliser le mot si populaire devenu l’emblème de ma génération et qui commence par un « F »…

La question est de savoir si l’arrivée de cette génération se passera bien. Nous avons conclu une sorte de pax romana avec les générations actuellement au travail. L’union fait la force, ne l’oublions pas. Les gens l’apprennent bien vite lorsqu’ils commencent à travailler. Quel employeur veut faire de son bureau un endroit gris et uniforme ? C’est la mort assurée pour toute forme de créativité. J’aime quand les étincelles jaillissent partout.

Van Dyck pense qu’il est possible que la génération M décroche de la vie professionnelle traditionnelle. Ils préféreront travailler à leur propre compte. Et c’est très bien comme ça. Je les encourage à monter leur propre entreprise. Notre pays a plus que besoin de nouveaux entrepreneurs.

Quoiqu’il en soit, si vous voulez devenir entrepreneur, vous n’êtes pas obligé d’appartenir à la génération M. Vous avez un plan ou une idée à laquelle vous croyez ? Lancez-vous ! Que vous ayez 18 ou 65 ans, qu’est-ce que ça change ? Dans les années 80, le groupe pop Talk Talk a repris ma devise « Life’s what you make it » pour en faire un énorme tube. Je pense en effet que les gens ont leur vie entre leurs mains, du moins en grande partie. Ce qui ne signifie pas qu’ils obtiennent ce qu’ils désirent. Mais ça, c’est un autre débat.

(Ce ‘billet’ est paru également dans L’ Echo)

Post a reaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* Comments are welcome in English, French or Dutch. Only reactions by authors who have stated their full name and e-mail address will be published. No mention of e-mail addresses will be made on the website. We only require them to enable us to contact the writer of the reaction should this prove necessary. HRMblogs.com reserves the right to delete reactions that are not in conformity with the general conditions and code of behaviour of this website.

recent reactions
 
poll

    Should an employer facilitate the practice of the Ramadan at the workplace?

    View Results

    Loading ... Loading ...

 
 
categories
 
archive
 
Disclaimer

Everything posted on this website/blog is the personal opinion of the individual contributor and does not necessarily reflect the view of BizInfo/HRMblogs or its clients, nor the author respective employer or clients.