FR
 
STARTPAGE Blogs
 
 
Un jour avec Garry Kasparov
published by , on 10/12/2007

Lundi passé, j’ai vécu la plus belle journée de toute ma carrière d’entrepreneur. Vous en avez peut-être entendu parler : Garry Kasparov, la légende des échecs et le candidat à la présidence russe, est venu me rendre visite. Nous l’avons invité à une conférence de presse et une démonstration d’échecs à Anvers. Il a ainsi affronté 24 patrons d’entreprises belges en simultané. Inutile de vous dire qui a gagné…

Pour moi, l’événement a illustré les exploits que peuvent réaliser les individus lorsqu’ils se battent pour une cause et mettent leur intérêt personnel de côté. En ces temps de négociations gouvernementales qui n’aboutissent pas, ça peut ressembler à de la naïveté. Et pourtant, le tout fait toujours plus que la somme de ses parties.

Je conseille d’ailleurs à tous les entrepreneurs d’organiser de temps à autre une grande fête. Selon moi, il n’y a pas de meilleure activité pour resserrer les liens entre les employés. Bien sûr, l’organisation apporte son lot de stress, mais au final on crée un sentiment de groupe qui ne peut être décrit par des mots. « Nous l’avons fait tous ensemble », disent depuis lors plusieurs de mes employés. Et j’ai remarqué qu’ils s’identifient avec plaisir à l’entreprise et à leurs collègues, un sentiment qui compte si l’on veut garder les bons éléments.

Ces deux dernières semaines, j’étais sur un nuage. Une sorte d’euphorie qui est née avec la réalisation de l’événement. Les semaines précédentes furent très chargées, mais tout est bien qui finit bien. Pas vrai ? J’ai également reçu de nombreuses félicitations d’autres entrepreneurs. Un peu de baume au cœur ne fait jamais de mal.

Mais je ne serais pas une bonne patronne si j’étais incapable de reconnaître l’apport inestimable d’une série d’autres personnes. CVWarehouse ne repose pas que sur mes épaules, mais aussi sur celles d’une équipe soudée d’employés très qualifiés qui contribuent tous à la réussite de l’entreprise. Et croyez-moi, tout semblait simple à la télé – eh oui, l’événement a été retransmis – mais dans les faits, rien ne l’était. Collègues et amis : merci pour votre aide !

Je suis persuadée que Kasparov nous a apportés bien plus du point de vue de l’entrepreneuriat que du point de vue médiatique, même si l’on a parlé de nous dans tout le pays et au-delà. Les conséquences de sa venue et de l’organisation de l’événement sont aussi nombreuses que positives pour CVWarehouse en interne et en externe.

Le 19/11 est une journée dont le souvenir ne s’effacera pas. J’espère que Kasparov est du même avis. Moins d’une semaine après le tournoi, il s’est retrouvé dans une cellule russe parce qu’il osait exprimer son opinion. Cette nouvelle m’a immédiatement fait revenir sur la terre ferme. Pour quelqu’un qui peut exprimer son opinion chaque semaine dans cette chronique, une telle censure ne passe pas. Courage, Garry.

(Ce ‘billet’ est paru également dans L’ Echo)

Post a reaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* Comments are welcome in English, French or Dutch. Only reactions by authors who have stated their full name and e-mail address will be published. No mention of e-mail addresses will be made on the website. We only require them to enable us to contact the writer of the reaction should this prove necessary. HRMblogs.com reserves the right to delete reactions that are not in conformity with the general conditions and code of behaviour of this website.

recent reactions
 
poll

    Should an employer facilitate the practice of the Ramadan at the workplace?

    View Results

    Loading ... Loading ...

 
 
categories
 
archive
 
Disclaimer

Everything posted on this website/blog is the personal opinion of the individual contributor and does not necessarily reflect the view of BizInfo/HRMblogs or its clients, nor the author respective employer or clients.