FR
 
STARTPAGE Blogs
 
 
La rémunération barémique et le nivellement par le bas : gare au leurre.
published by , on 13/11/2007

Chez M., la position de la direction est claire : « en ce qui concerne les rémunérations, on applique le barème de la CP !  Au moins les gens savent à quoi s’attendre et surtout ça évite de renégocier perpétuellement ». Dans un cas pareil, ce qui permet d’éviter certaines tracasseries en crée d’autres. La contribution aux résultats réalisée par une équipe ne se répartit évidemment pas de manière égale par tête.  Ce qui permet de lutter contre les différences d’un côté, ne permet pas de stimuler les performances de l’autre.  Le conseil donné par Bill Gates à ce sujet est d’avoir une politique de rémunération qui récompense les compétences alignées sur la stratégie de l’entreprise et qui influencent positivement les performances. Pratiquer la politique du barème, c’est évidemment créer des frustrations, c’est aussi limiter l’implication dans les résultats mais c’est surtout ignorer une loi importante. En effet, la rémunération n’est pas constituée que des seules chiffres qui apparaissent en fin de mois sur le compte en banque des salariés, ni des éventuelles alternatives qui l’accompagnent (voiture, gsm,…). Elle comprend également une part symbolique que chaque individu remplit en fonction de ce qui lui semble important (temps de productivité, type de relations avec le boss et les collègues, proximité du domicile, position dans l’entreprise, missions confiées, stress ressenti…).  Le package salarial est donc souvent plus large que ce que l’employeur présente et une partie de celui-ci lui échappe.
L’accord sur le rapport contribution/rétribution obtenu à la signature du contrat, sera mis à l’épreuve du temps et de la pratique.  Dans beaucoup de cas, il faut s’attendre à une révision unilatérale des termes de la convention par le salarié lui-même.  Celle-ci intervient, lorsqu’il est en mesure de comparer ce qui lui est demandé de fournir comme efforts au quotidien avec ce qu’il en retire.  N’étant pas en mesure d’augmenter à volonté son salaire, il optera volontiers pour une augmentation de la partie symbolique.  Tout n’étant jamais parfaitement contrôlé, les lieux de l’expression de la compensation sont divers, nombreux et parfois  insoupçonnés…que ce soit en temps d’oisiveté passé sur Linkedin ou toute autre chose.     

Post a reaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* Comments are welcome in English, French or Dutch. Only reactions by authors who have stated their full name and e-mail address will be published. No mention of e-mail addresses will be made on the website. We only require them to enable us to contact the writer of the reaction should this prove necessary. HRMblogs.com reserves the right to delete reactions that are not in conformity with the general conditions and code of behaviour of this website.

recent reactions
 
poll

    Should an employer facilitate the practice of the Ramadan at the workplace?

    View Results

    Loading ... Loading ...

 
 
categories
 
archive
 
Disclaimer

Everything posted on this website/blog is the personal opinion of the individual contributor and does not necessarily reflect the view of BizInfo/HRMblogs or its clients, nor the author respective employer or clients.